2.01 Le jour où je vous vis

Le jour où je vous vis pour la première fois,
Vous aviez un air triste et gai: dans votre voix
Pleuraient des rossignols captifs, sifflaient des merles;
Votre bouche rieuse où fleurissaient des perles,
Gardait à ses deux coins d’imperceptibles plis;
Vos grands yeux bleus semblaient des calices remplis
Par l’orage, et séchant les larmes de la pluie
À la brise d’avril qui chante et les essuie;
Et des ombres passaient sur votre front vermeil,
Comme un papillon noir dans un rais de soleil.

Jean Richepin

The day when I saw you for the first time,
You had an air that was sad and gay: in your voice
Captive nightingales wept, blackbirds whistled;
Your laughing mouth, where pearls formed like flowers,
Kept imperceptible creases at its two corners;
Your large blue eyes seemed like chalices filled
With the storm and drying the tears of rain
In the April breeze that sings and wipes them;
And shadows passed across your rosy brow
Like a black butterfly in a ray of sunlight.

Recorded 21 May 2007