1.33 Veilles-tu? (Are you awake?)

Veilles-tu, ma senteur de soleil,
Mon arôme d’abeilles blondes,
Flottes-tu sur le monde,
Mon doux parfum de miel?

La nuit, lorsque mes pas
Dans le silence rôdent,
M’annonces-tu, senteur de mes lilas,
Et de mes roses chaudes?

Suis-je comme une grappe de fruits
Cachés dans les feuilles,
Et que rien ne décèle,
Mais qu’on odore dans la nuit?

Sait-il à cette heure,
Que j’entr’ouvre ma chevelure,
Et qu’elle respire?
Le sent-il sur la terre?

Sent-il que j’étends les bras
Et que des lys de mes vallées,
Ma voix qu’il n’entend pas
Est embaumée?

Charles Van Lerberghe

Are you awake, my sweet smell of sunshine,
My scent of blond bees?
Are you wafting on the world,
My sweet perfume of honey?

At night when my footsteps
Roam in the silence,
Do you announce my presence, fragrance of my lilacs
And of my warm roses?

Am I like a bunch of fruit
Hidden in the leaves,
Which nothing reveals
But which can be smelt at night?

Does he know at this moment
That I’m loosening my hair
And that it breathes?
Can he smell it on the ground?

Can he sense that I’m extending my arms
And that it is of the lilies of my valleys?
That my voice, which he does not hear,
Is perfumed?