1.28 Prima verba (First words)

Comme elle chante
Dans ma voix
L’âme longtemps murmurante
Des fontaines et des bois!

Air limpide du paradis,
Avec tes grappes de rubis,
Avec tes gerbes du lumière,
Avec tes roses et tes fruits,

Quelle merveille en nous à cette heure!
Des paroles depuis des âges endormies,
En des sons, en des fleurs
Sur mes lèvres enfin prennent vie.

Depuis que mon souffle a dit leur chanson,
Depuis que ma voix les a créés,
Quel silence heureux et profond
Naît de leurs âmes allégées!

Charles Van Lerberghe

ow it sings
Within my voice,
The long-murmuring soul
Of the streams and woods!

Limpid air of paradise,
With your clusters of rubies,
With your shafts of light,
With your roses and your fruits,

What marvel [there is] within us at this moment!
Words that for eons were asleep
[Are now] in sounds, in flowers,
On my lips at last coming to life.

Since that my breath has uttered their song,
Since my voice has created them,
What a happy and deep silence
Is born from their lightened souls!